La déflation est-elle une menace pour l’économie ?

La déflation est-elle une menace pour l’économie ?

La déflation est-elle une menace pour l’économie ?

Les dangers de la déflation et sa menace pour l’économie occupent ces derniers les préoccupations. Contrairement à l’inflation qui se traduit par une hausse des prix, la déflation désigne quant à elle une baisse des prix.

deflation.jpg

En déflation, on demandera moins de monnaie, dont la valeur augmente, pour acheter les mêmes choses. La déflation est considérée comme nuisible pour la consommation, donc également pour la croissance. Selon la théorie Keynésienne, la consommation diminue avec la dévaluation des prix car les consommateurs espèrent encore une baisse des prix et conservent ainsi leur argent. De ce fait, les dépenses diminuent, la production également, d’où la récession.

Les effets néfastes de la déflation

La déflation peut avoir des conséquences néfastes sur l’économie. En effet, la baisse des prix provoqueront une baisse de consommation, donc de production, et par conséquent de salaire chez les entreprises. Elle provoquera aussi une détérioration de la situation financière des particuliers et institutionnels qui doivent emprunter. En effet, la valeur réelle de la dette, l’inflation prise en compte, croît avec la diminution de l’indice général des prix. Ainsi, la déflation est un piège car elle entraîne toute l’économie en vrille. De plus, elle est très compliquée à combattre par les autorités monétaires, car elle se développe grâce aux anticipations des agents économiques qui ne changeront pas de comportement.

Quels sont les risques déflationnistes dans la zone euro ?

Le risque déflationniste dans la zone euro est élevé. L’Europe est encore au stade de la rectification après la crise. En effet, l’Europe doit absolument corriger ses déséquilibres précédents excessifs, à savoir particulièrement l’endettement et les déficits publics.

zone-euros.jpg

Puis, l’Europe est très hétérogène du point de vue social, politique et culturel, avec un minimum de discipline, et des déficits publics financés en grande partie par l’étranger, représentant ainsi une plus grande menace, sans oublier les conditions démographiques négatives.